Feu de forêt sur le secteur du Dorier

Le Dorier, partiellement ravagé par les flammes

Environ 5 hectares de broussailles et de genêt purgatif ont brûlé, dont 1 hectare au moins dans la Réserve naturelle.

La colline du Dorier à Unieux, jouxtant directement la Réserve Naturelle Régionale des gorges de la Loire, a pris feu le dimanche 4 septembre dans l’après-midi, l’occasion d’un rappel sur les précautions à prendre.

90 sapeurs-pompiers ont été déployés sur le site. Plusieurs maisons ont dû être évacuées. Cinq hectares de landes en cours de colonisation par les ligneux (zone de pente recouverte de genêts et de pins) sont partis en fumée, dont au moins un hectare en Réserve naturelle.

C’est grâce à la piste coupe-feu mise en place après un incendie il y a 25 ans que le feu a pu être maîtrisé plus facilement. Elle a permis d’arrêter le feu, qui n’a pas traversé ce chemin. A l’époque, le sinistre avait ravagé une trentaine d’hectares sur la colline.

Même si certains feux font partie d’une dynamique naturelle, ils ont un impact paysager direct, ainsi que des répercussions sur la faune et la fore. Il faut plusieurs dizaines d’années pour retrouver une biodiversité optimum sur un site.

Il faut savoir que 2 à 3 départs de feu sont enregistrés chaque année sur les gorges de la Loire. Régulièrement, des places de feu (barbecues) sont supprimées par les services techniques alors que les risques d’incendies sont très élevés dans cette zone, particulièrement sèche l’été, et difficile d’accès pour les secours. Prenons également toutes les précautions utiles pour limiter les risques et prenons une attention particulière (mégots, briquets …etc.) pour éviter de mettre en péril le paysage des gorges de la Loire.