Autres protections

Le Syndicat Mixte d’Aménagement des Gorges de la Loire (SMAGL) assure une mission de protection des patrimoines des gorges de la Loire. Il est le gestionnaire local du site des gorges de la Loire dans le cadre des autres dispositifs de protection suivants :

Site classé et site inscrit

logo des sites classésEn raison du grand intérêt paysager, naturel mais aussi historique et architectural, les gorges de la Loire, sont protégées au titre de la loi du 2 mai 1930 :
– en tant que site classé sur 1 500 hectares, entre le pont du Pertuiset et l’aval du barrage de Grangent.
En application de cette protection, toute modification de l’aspect des lieux est soumise à autorisation spéciale de niveau préfectorale ou ministérielle selon le type de travaux envisagé.
– en tant que site inscrit sur 3 000 hectares,  autour du site classé.
En site inscrit, la réglementation est plus souple. Les travaux soumis à autorisation en site classé ne nécessite qu’une demande d’avis préalable à l’Architecte des Bâtiments de France.

Natura 2000

Les gorges de la Loire sont également protégées au titre du programme européen Natura 2000 sur 2 500 hectares :
– Zone Spéciale de Conservation FR 8201763 : « Pelouses, landes et habitats rocheux des gorges de la Loire »
– Zone de Protection Spéciale FR 8212014 : « Gorges de la Loire »

logo des sites classés natura 2000Prévu par la directive « Oiseaux » (1979) et la directive « Habitats » (1992) de l’Union européenne, le réseau Natura 2000 a pour but de garantir la conservation d’espèces et de milieux naturels d’intérêt européen. Les objectifs des sites Natura 2000 sont communs et complémentaires avec ceux de la réserve naturelle.

Pour assurer cette conservation la France a opté pour une politique contractuelle basée sur le volontariat. Trois outils existent :
– Les contrats Natura 2000
– Les Mesures Agro-Environnementales Territorialisées
– Les chartes Natura 2000

Les propriétaires, les locataires et les usagers s’engagent volontairement à adhérer à des mesures de gestion.
L’Etat et l’Union européenne financent les travaux ou surcoûts d’exploitation spécifiques à la conservation des espèces ou des milieux naturels définis dans un cahier des charges très précis.

Les projets susceptibles d’impacter les sites Natura 2000 sont soumis à une évaluation de leurs incidences. Cette évaluation est à la charge du porteur de projet.

Plus d’infos

Le site classé et le site inscrit des gorges de la Loire
Les sites Natura 2000 dans la Loire